FABRIQUER UN MÉTIER A TISSER GÉANT

DÉCEMBRE 2019

AU COURS DE MON CURSUS D.U. FACILITATRICE J’AI EU ENVIE DE FAIRE UN OUTIL POUR DE LA FABRICATION COLLECTIVE ET JE ME SUIS DIT QU’UN MÉTIER À TISSER CE SERAIT UNE BONNE IDÉE . J’OPTE POUR LE FABRIQUER À LA FRAISEUSE NUMÉRIQUE, C’EST UNE MACHINE QUE JE NE CONNAIS PAS ENCORE .

Il permet de recycler de vieux vêtements en jersey, de vieux stocks de laine abandonnés et surtout de faire un travail collectif qui se voit, au sens propre comme au figuré : « LE MÉTIER À TISSER TISSE DES LIENS »

les projets de fabrication en fablab sont souvent perso et majoritairement individuels, j’avais envie de mettre un outils qui permettent AUSSI un travail collectif et pourquoi pas même transportable dans divers lieux…

UN MÉTIER À TISSER PORTABLE , QUELLE TAILLE ?

Démontable donc, emportée par mon idée je dessine tout de suite un plan! Pour info, j’en ferait au moins 3 d’affilés, plus d’innombrables croquis des détails avant de mettre au point une maquette)… Avoir eu l’avis technique de Jean Baptiste Soubias le fabmanager du faclab a aussi été décisif. Deux mission devaient s’imposées à moi : Apprendre FUSION 360 (Autodesk) et apprendre à faire mon parcours d’outils avec VCARVE

Maquette en carton

Les petits métiers à tisser pullulent dans le commerce, j’en ai d’ailleurs gardé un hérité de mon enfance . Pour un jouet en plastique des années 80, il a carrément traversé le temps : BRAVO ! Aujourd’hui, Les jouets en plastique ne sont plus aussi solides ! Si vous voulez voir un essai sur le mini métier à tisser c’est ici

Le fait d’avoir un petit métier à tisser « D’INITIATION » me dérange, c’est sympa pour apprendre la technique, mais pourquoi pas envisager une véritable oeuvre qui a une fonction à la fin ? Un tapis une tenture, une couverture, …C’est toujours utile. Je pars sur l’idée de faire un métier à tisser géant qui pourrait éventuellement s’accrocher à un mur pour faciliter le travail et ne pas mobiliser tout l’espace collectif . Une taille de 2 mètres par 2,5 mètre est un format qui me plait assez. Les métiers traditionnels de grandes dimensions sont énormes ils remplissent des pièces entières. Mon modèle c’est une adaptation technique simplifiée…Allez c’est parti !

Dessin technique préparatoire réalisé sur Illustrator

FUSION 360 D ‘AUTODESK

La partie SKETCH est relativement intuitive bien que je butte encore sur le passage à certaines fonctions. J’ai essentiellement appris les bases grâce à des tutos en ligne, Pierre Bayle facilitateur au FACLAB nous a introduit ce logiciel en novembre 2018.

Marc, aussi utilisateur de FUSION 360 au FACLAB, m’a montré comment passer de la fonction « sketch » à des modèles en « 3D », faire des dessins techniques, assembler des composants…Il réalise beaucoup de mobilier en bois ainsi que des rûches.

J’ai acheté quelques pièces de connection en métal pour assembler certaines parties, notamment celles qui doivent être démontables et supporter un serrage (ou desserrage)

UNE PREMIÈRE MAQUETTE 1/4 À LA DÉCOUPE LASER

Pour voir si tout mes projections sont réalistes je compte découper à la laser dans du médium mon projet à l’échelle 1/4, histoire de voir si tout y est et si j’ai besoin de faire certaines améliorations.

Préparation des plans pour la découpe laser en dessin vectoriel, ici sur Illustrator (on peut faire la même chose sur Inkscape).

La suite à venir…

MAQUETTE DECOUPE LASER

MAQUETTE EN FRAISAGE NUM DU PLAN

Le D.U. FACILITATEUR (en fablab) AU FACLAB DE GENNEVILLIERS

Je viens de finir le cursus du D.U. Facilitateur en fablab, commencé en octobre 2018, il s’achève avec la soutenance présentée le 19 février 2019

Le faclab basé dans l’Université de Gennevilliers ( Université déportée de Cergy-Pontoise 95)

Lieu pluridisciplinaire et contributif.

Nous étions 6 participants à la promo DU#7 à passer notre soutenance.

Promotion DU#7 : Antoine TAILLANDIER, Monia MOGANDA, Alice BERNARD, Michele TRUCCO, Camille YEYE MONSINI et Younes GASMILI (non présent sur la photo)

Sur la photo aussi une partie de l’équipe pédagogique : Neyla Nourredine (Assistante de direction), Christian Neveu (Professeur d’électronique), Jean-Baptiste Soubias (Fabmanager et co-directeur) Karine Bouillod (Fabmanager) et Charline Bobet (Facilitatrice itinérante et Suivi des étudiants) .

On a tous des profils et projets variés :

  • Monia propose des projets d’acculturations numériques et des stages en région parisienne: Association CITE TECH
  • Alice Bernard est bibliothécaire à St Avertin (région de Tours) et propose des ateliers numériques dans sa médiathèque et à Tours au FUNLAB : FUNLAB médiathèque de St Avertin
  • Michele TRUCCO a le projet d’ouvrir un fablab sur Pantin (93)
  • Younès Gasmili sera fabmanager au Faclab de l’IUT de Sarcelles (95) facebook

FACLAB de Gennevilliers-Université de Cergy-Pontoise

Camille

INITIATION IMPRESSION 3D au FABLAB DU DON

LE MERCREDI 6 MARS 2019

Après quelques jours de préparation avec Denis Muset Despero le fabmanager du fablab, une bonne session de rangement, la rénovation d’assises, avec accessoires cousus sur place par Clotilde, création d’un banc, et la mise en place des équipements, on a accueillis des visiteurs toute une après-midi :

Nous avons pu recevoir deux sessions de personnes venus de tous horizons pour découvrir l’impression 3D. La première session composée plutôt d’adultes et la seconde majoritairement d’enfants venus du centre de loisirs voisin.

L’initiation s’est portée sur le process de base pour partir d’une idée jusqu’à l’impression d’ un objet, un brève aperçu des machines et de leur possibilités. Quelles étapes sont nécessaires pour naviguer d’un ordinateur à une machine, les formats des fichiers, quels sont les logiciels libres qui permettent de modéliser et de « slicer ».

Une initiation à la modélisation 3D simplifiée par Tinkercad (logiciel Autodesk en libre accès mais uniquement en ligne) a aussi été proposée.

Une après-midi bien remplie, qui a été riche en rencontre, on espère qu’elle suscitera des tas d’idées et de projet variés !

Fablab du Don à Marsac-sur-Don

Camille

TISSAGE SUR MINI MÉTIER À TISSER

Voilà une petite démo sur un petit métier à tisser, modèle en plastique d’un célèbre fabriquant de jouet datant des années 80, solide, il a très bien résisté au temps !

Il faut tout d’abord mettre en place le fil de trame (blanc) s’assurer qu’il passe bien dans chaque rainure, remplir les navettes de fil (les navettes permettent de passer le fil d’un bord à l’autre.J’ai perdu les peigne qui étaient dessus à l’origine, mais un peigne du commerce pour les cheveux fera très bien l’affaire .

Vous pouvez utiliser des restes de laine, coton, lanières de tissu, jersey,…

et même des végétaux glanés le long des chemins, exemple à venir!

DRAWBOT de Frederic Fleury à la Fabrique du Loch

Mon portrait a été réalisé par le DRAWBOT que Frederic a construit : (DRAWBOT de Frederic: license en préparation sera en open source avec les droit commerciaux pour Xavier Hinault contactez La Fabrique du Loch si vous voulez des infos)

Etape 1: Faire une photo numérique ou numériser une photo (scanner)

Etape 2 : Modifier le contraste et la luminosité pour capter le maximum de détail ( avec GIMP )

Etape 3 : Convertir en vectoriel en format SVG ( avec INKSCAPE )

Etape 4 : Envoyer le doc sur un traducteur ( REPETIER ) pour imprimante 3D et autres machines…Choisir les paramètres, type de graphisme, etc…

Etape 5 : Préparer le support papier, insérer un stylo, un marqueur ou autre…et lancer l’impression !

Merci Frederic pour cette démonstration !

Fréderic à réalisé lui même ce DRAWBOT, familier des machines numériques il a déjà fabriqué des imprimantes 3D, d’autres drawbot, et une fraiseuse numérique .

(DRAWBOT de Frederic: Projet open sous licence CC-BY-NC-SA – contactez La Fabrique du Loch si vous voulez des infos)

La Fabrique du Loch

PSC1=PREMIER SECOURS niveau 1

INDISPENSABLE lorsque l’on travaille avec du public !

Permet de se familiariser avec les bons gestes et réflexes ! Ange et moi nous-nous sommes formés en juin 2018 à Alençon, via LA CROIX-ROUGE française.

Au terme d’une journée (très chargée), on l’on voit des cas et les gestes décisifs. Les cas d’incidents s’enchaînent toute la journée, nous participons tour à tour dans les exemples, soit comme victime ou comme secouriste. En fin d’après-midi nous jouons des scènettes avec tous les participants, soit on est secouriste, soit victime, ou témoins, afin de confronter à des problèmes différents : étouffement, malaise, personne en détresse, malaise cardiaque, etc…

Ange est confronté à un enfant inconscient qu’il doit réanimer ! Pas facile de garder le rythme ! Entre massage et bouche à bouche, en quelques secondes il faut savoir réagir, on apprend aussi à utiliser un défibrillateur.

En fin de formation on nous délivre un guide qui permet de se remémorer et de revoir toutes les positions et gestes, réflexes clés, numéro des services d’urgence. On se rend compte que la formation a bien quadrillée l’ensemble du livre.

Nous avons payé la formation CROIX-ROUGE PSC1 60 euros la journée, ce qui est dérisoire car 3 bénévoles CROIX ROUGE et la formatrice étaient présents pour nous retransmettre les enseignements, un petit buffet était créé par les participants sur place. Super bonne journée, dense, prendre des notes est plutôt recommandé, mais le fascicule fournit est très complet.

On a reçu quelques temps après un diplôme attestant notre implication à la formation Premier Secours niveau 1 .

LACROIX ROUGE – PREMIERS SECOURS

ÉVENEMENTS CULTURELS EN TRACTION ANIMALE

OKIDONKEY c’est une équipe : Ange et Camille, formés en 2018 au HARAS DU PIN en traction animale (Certificat de Spécialisation : Utilisateurs de chevaux attelés)

Grâce à un équipage adapté et un véhicule polyvalent nous aimerions développer différentes activités :

Vehicule hippomobile polyvalent

Quels types d’ évenements ?

  • Expo urbaine à visiter en voiture hippomobile

(=Appréhender l’art plastique autrement)

  • Bibliothèque à thème itinérante,

(=Inciter à la lecture)

  • Concert / cinema en plein air
Concert plein air
  • Balade avec conteur – Spectacle Théâtre. . . autres. . .

(=Accès ludique et inattendu à des spectacles)

  • Ateliers pédagogiques orientés vers la protection de l’environnement

(=compréhention de la biodiversité renforcée par la présence de l’animal )

  • Café citoyen

(=Installer une zone de débat dans un quartier, créer une zone neutre)

Quels clients, quels partenaires ?

  • Associations locales
  • Etablissements d’enseignement
  • Maisons de retraite – Médiathèques
  • Maisons de quartiers – Centre sociaux

Mais aussi les lieux privés :

  • Espaces verts – parcs privés – «zones vertes»
  • Centre d’arts – Galerie d’Arts – Théâtre… Festivals
Atelier plein air

Pour en savoir plus sur notre formation:

Certificat de Spécialisation : Utilisateurs de chevaux attelés

LE HARAS DU PIN et L’IFCE


LE LOMBRI-COMPOSTEUR réalisé à l’Atelier Bois Création (association de Cergy-Pontoise)

Au delà d’un simple lombri-composteur, je souhaitais aussi pouvoir découper et jeter mes pelures directement dans un réceptacle . J’ai donc essayé de relier les deux fonctions . Le lombri-composteur Au somme des 7 bacs il y a une planche de découpe, qui se glisse et permet de jeter directement ses déchets alimentaire dans le compost .

Projet réalisé courant 2017, conçu à partir de planches en sapin non traitées, découpe, dégauchissage, réalisation des assemblages et finitions : huile de lin et huile essentielle d’orange (éco produits) . Les produits écologiques sont plus chers à l’achat mais on se rend compte que les quantités vendues sont importantes (huile essentielle au litre) et permet largement de servir à plusieurs projets.

Un livre que je recommande et qui m’a permis de bien choisir mes produits pour réaliser mon projet :

« ENTRETIEN ECOLOGIQUE DU BOIS » aux éditions Terres-Vivantes

La planche à découper en bambou et les 7 bacs de réception en plastiques sont acheté chez Ikea ( les bacs avaient la taille idéale et la possibilité d’être recyclés…) . Le matelas pour garder l’humidité en fibres végétales à été acheté dans une jardinerie .

Le résultat et les dessins prépatoires seront bientôt en photo …

Voici quelques liens pour comprendre le principe et la technique du lombricompostage :

http://www.permaculteurs.com/article/le-guide-du-lombricompostage-simple-complet-pratique/

INITIATION A LA BOURRELLERIE au HARAS DU PIN

Février 2018

C’est important de pouvoir réparer son matériel soi-même !

Deux après-midi passés avec Morgane, une des enseignante du CAP sellerie, on apprit à utiliser les alènes pour faire le « point sellier ». On a réalisé un solide porte-clé de A à Z , avec le logo à frapper « H » emblème des Haras Nationaux .

On a abordé les différentes catégories de cuir utilisées pour faire de la bourrellerie, essentiellement du cuir au tannage végétal (sans produit chimiques)

Nous avons fait le tour des outils récurrents : Alènes, couteau, griffe à frapper, aiguilles, fil ciré, poinçon, formoir, abat-carres, couteau à parer et lissoir

LA MÉDIATHÈQUE DU HARAS DU PIN est remarquable ! Nombreux sont les ouvrages sur la sellerie à travers des âges, et il y a une quantité de livres sur des techniques, styles et produits différents en cuir.

https://mediatheque.ifce.fr